Espace culturel Les Quinconces

Réalisation
08-10-2015

Située au pied de la Cité Plantagenêt et du chevet de la Cathédrale Saint-Julien, limitée à l’est par le Quinconce des Jacobins, au sud par une Cité judiciaire de la fin des années 80 et à l’ouest par un ensemble d’immeubles de commerces, la place des Jacobins est l’une des plus importantes du Mans.
Elle doit son nom au couvent des Jacobins qui fut probablement le premier lieu habité de la ville, avant même la ville ancienne (15ème-17ème siècle) dénommée Cité Plantagenêt.

Dans ce contexte déjà très riche en patrimoine architectural, le nouveau bâtiment affirme sa contemporanéité sans pour autant faire preuve de monumentalité ou d‘ostentation.
Inséré dans la géométrie du centre-ville et les gabarits existants, il présente sur la place deux volumes épurés et exacts, installés sous un même toit qui, aiguisé comme une lame, définit une condition horizontale : un théâtre à la façade de verre évoquant un code barres et un multiplexe de cinéma, revêtu d’une belle pierre blonde.

Un espace culturel, au coeur de la ville du Mans
Outil majeur au service d’une vie culturelle en plein développement, l’espace culturel Les Quinconces constitue un signal fort de la ville du Mans pour rassembler et mettre en synergie un foisonnement d’initiatives culturelles et artistiques.
Articulé autour d’axes fédérateurs : croiser tous les publics,

s’ouvrir à la création, favoriser la diffusion, accueillir l’art lyrique, la musique classique ou contemporaine, l’espace culturel Les Quinconces regroupe :
- Le parvis central qui relie la place des Jacobins au Quinconce en contrebas, assure la liaison entre les différents équipements et représente un espace de convivialité avec café en terrasse ;
- Un théâtre de 832 places, sur 3 800 m2 pour recevoir les spectacles vivants, l’art lyrique, les concerts, la danse et la création, adapté aux personnes malentendantes et à mobilité réduite ;
- Une fosse d’orchestre pouvant accueillir jusqu’à 70 musiciens;
- Un « Petit Théâtre » de 320 m2 qui accueille un public de 140 personnes avec sa propre programmation ;
- Un foyer de 240 m2 ;
- Un multiplexe de cinéma d’une surface de 5 250 m2 avec 11 salles confortables propices à une programmation variée, comportant également un café-restaurant (340 m2) ;
- Des salles d’exposition et d’animation dont un espace polyvalent de 330 m2, une salle d’art contemporain de 342 m2 fonctionnant en lien avec les manifestations du Quinconce. Ces trois salles peuvent fonctionner ensemble lors d’évènements particuliers comme « La 25ème heure du livre » en liaison avec la place des Quinconces ;
- Un parking souterrain de 610 places et 88 emplacements pour les 2 roues, et maintien du parking de surface de 400 places derrière Les Quinconces.

L’intégration du projet
La construction de ce nouvel équipement culturel est étroitement associée à un projet d’embellissement des espaces publics dans un souci de mise en valeur du patrimoine historique.
L’architecture de l’espace culturel affiche une très grande sobriété alliée à une grande élégance dans le traitement des détails et la qualité des matériaux tout en privilégiant la transparence. L’intégration au site est parfaite dans le respect de la perspective des édifices existants.
A bien des égards, l’ensemble architectural et urbain conçu par Eric Babin et Jean-François Renaud, l’espace culturel Les Quinconces, se montre donc aussi complexe dans son fonctionnement que clair dans son expression. Il est à la fois un outil de précision au service d’une politique culturelle ambitieuse, et un site d’ores et déjà plébiscité par les Manceaux pour la vie festive et civique qui s’y déploie.

Une signature architecturale
Le traitement en transparence de l'enveloppe architecturale assure la légèreté et la fluidité de l'ensemble. L'équilibre volumes avec ceux construits autour de la place assure une bonne insertion dans le site.
Le parvis central formant galerie traversière évite un effet de coupure entre la place et le Quinconce.

Concept créatif intérieur : Quand le bois habille les murs
Depuis le parvis, on entre de plain-pied dans le hall du théâtre, avant d’accéder au vaste foyer du premier étage depuis lequel on bénéficie d’un point de vue exceptionnel sur la Place des Jacobins et la cathédrale. Enveloppé par un rideau de verre verticalement strié, se tient le théâtre municipal, édifice prestigieux s’il en est.
En choisissant le bois pour les murs intérieurs, l’objectif des architectes consistait à restituer des volumes comportant des courbes et à obtenir une véritable texture qui donne de l’épaisseur au matériau par ses tranches, ses formes horizontales et verticales et des angles courbes complexes.

Process Bois Laudescher a su mettre son savoir-faire pour décliner des formes arrondies ou complètement rondes, et a surtout été capable de pré-fabriquer, surmesure, en usine, 1 000 m2 de Lauder LINEA qui viennent animer différentes parties du théâtre.


Lauder LINEA, signé Process Bois
Les produits Process Bois constituent des solutions inventives qui répondent à des enjeux technologiques et architecturaux. Matériau innovant pour l’architecture, Lauder LINEA permet aux prescripteurs de laisser leur créativité s’exprimer sans frein.
Système en bois massif destiné à l’habillage mural ou aux plafonds suspendus, Lauder LINEA de Process Bois est conforme aux prescriptions aux normes EN 14915 lambris et bardages en bois et EN 13964 plafonds suspendus.
Les bois utilisés dans la fabrication des système Lauder LINEA (Pin, Douglas, Chêne et Red Cedar) sont de classe d’emploi 3 selon la norme EN 350-2. Ils sont rigoureusement sélectionnés pour assurer la qualité des produits finis (bois sec 10 à 12 %, 1er choix) et certifiés PEFC/FSC. L’unité de fabrication est également certifiée PEFC/FSC garantissant l’utilisation de bois issu de forêts gérées durablement.

Le procédé de fabrication repose sur un entaillage avec une technologie d’assemblage à mi-bois qui garantit une tenue parfaite du panneau. Chaque panneau est une pièce unique qui est la garantie de l’utilisation du bois, matériau naturel et vivant.


Mise en oeuvre
La conception en panneaux de Lauder LINEA facilite la pose que ce soit en habillage mural ou en plafond suspendu. Lauder LINEA est adapté à chaque application rencontrée. La mise en oeuvre se fait sur ossature rapportée pour l’habillage mural (DTU 36-2 France) et sur système d’ossature standard T24 noir, pour les plafonds suspendus, conformément aux préconisations du fabricant et selon le document technique unifié ou assimilé de mise en oeuvre (NF P 68203-1 et 2 DTU 58-1 France).

Les performances acoustiques sont exceptionnelles : Classe de A à D selon le pourcentage d’ouverture des produits. Performance obtenue par l’insertion de dalles rigides acoustiques en laine de roche (120 kg/m3) surfacées d’un voile noir (format 600 x 600 mm, épaisseur 20 ou 22 mm).


Nuancier
- Pin : bois homogène sans noeuds, de couleur pâle, veinage important, fil droit, grain fin à moyen
- Red Cedar : bois noble à forte hétérogénéité, de couleur brun rosé ou brun rouge et brun foncé, fil droit et régulier, grain fin à moyen
- Douglas : bois d’excellente qualité, à moyenne hétérogénéité de couleur brun beige à brun rosé, fil droit, grain moyen
- Chêne : bois noble résistant, à moyenne hétérogénéité de couleur brun clair à brun plus ou moins foncé, avec un fil droit très spécifique, grain moyen.

Mise en oeuvre
La conception en panneaux de Lauder LINEA facilite la pose que ce soit en habillage mural ou en plafond suspendu. Lauder LINEA est adapté à chaque application rencontrée. La mise en oeuvre se fait sur ossature rapportée pour l’habillage mural (DTU 36-2 France) et sur système d’ossature standard T24 noir, pour les plafonds suspendus, conformément aux préconisations du fabricant et selon le document technique unifié ou assimilé de mise en oeuvre (NF P 68203-1 et 2 DTU 58-1 France).

Les performances acoustiques sont exceptionnelles : Classe de A à D selon le pourcentage d’ouverture des produits. Performance obtenue par l’insertion de dalles rigides acoustiques en laine de roche (120 kg/m3) surfacées d’un voile noir (format 600 x 600 mm, épaisseur 20 ou 22 mm).


Suprême élégance
Le point fort de Lauder LINEA c’est la possibilité de réaliser une finition avec une huile naturelle, le Wax Color, traitement fongicide à base d’huile végétale colorée, sans SOV ni COV. Cette technique complètement novatrice ne sature pas le bois qui conserve ainsi toutes ses propriétés naturelles ainsi qu’une pérennité d’aspect et une longévité exceptionnelle (10 ans).
Le traitement, réalisé en usine, respecte et sublime la matière et offre une large palette de couleurs, ton bois, pour une finition durable, noble et naturelle, respectueuse de l’environnement.
Et toujours dans la tendance, un nouveau nuancier : Acajou, Blanc, Chêne, Chocolat, Gris Miel, Merisier et Wengé.


La marque Process Bois
La marque Process Bois porte dans son ADN créativité et innovation. Elle a su réunir les qualités traditionnelles du bois aux technologies les plus avancées de la construction pour définir des produits aux formes géométriques évolutives ouvertes à toutes les audaces des concepteurs et qui constituent une véritable anticipation sur les enjeux complexes de la construction contemporaine.
Marque qui donne la priorité à la technologie, Process Bois exerce une vigilance de qualité à tous les stades de la production. Quelle que soit la destination des produits, conformité et performances sont passées au crible de critères d’excellence. Tous les produits des gammes intérieures sont écoconçus et font l’objet de tests répondant aux normes : réaction au feu, acoustique, résistance à l’humidité, FDES, COV. Ils sont conformes aux normes en vigueur.

Les intervenants du chantier

Maîtrise d’Ouvrage : Ville du Mans
Né d’une volonté de la Ville, le centre culturel Les Quinconces représente le croisement de tous les arts, de toutes les mises en scènes, de toutes les rencontres. C’est en effet, un lieu magique qui rassemble toutes les expressions culturelles : théâtre, musique, opéra, arts plastiques et premiers, design sonore, danse, mime et cinéma, avec un maître mot : les dernières technologies au service du confort de tous. Pour mener à bien cet ambitieux projet, la Ville du Mans a lancé un concours européen d’architectures. Un jury composé d’élus municipaux, de la direction régionale des affaires culturelles, de l’ordre des architectes, de la mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques, a retenu la proposition du Cabinet Babin+Renaud/OAB parmi les esquisses de quatre équipes de renommée internationale.
Chantier d’envergure pour une réalisation d’exception, la construction du centre culturel Les Quinconces a mobilisé l’énergie d’une dizaine de partenaires sur une durée de près de 7 ans, entre la première phase et l’ouverture au public, pour une enveloppe de 93 M€ HT intégrant l’ensemble des prestations intellectuelles et le mobilier, les travaux pesant pour 75,4 M€.

Maître d’Oeuvre : Babin+Renaud Architectes
Eric Babin et Jean-François Renaud poursuivent sereinement une trajectoire singulière, livrant une production rigoureuse, impliquée et affranchie des effets de mode.
Ils fondent leur agence il y a presque vingt ans après avoir été lauréats d’un concours Europan qui leur permet de livrer dans la foulée un projet d’une centaine de logements à Reims.
Depuis, ils développent une architecture autant ancrée dans son contexte qu’issue d’une approche abstraite et théorique. Attachés à la juste place que doit occuper un édifice dans son site, ainsi qu’à la mise au point de nouveaux types architecturaux issus de l’analyse du programme, Babin + Renaud réalisent des projets d’échelle et de programme très variés : logements bien sûr, dans les tissus complexes des franges de Paris (Saint-Denis, Saint-Ouen), sur des sites emblématiques (Les Batignolles) ou en devenir (Porte de Montmartre), mais aussi des projets mixtes, des programmes de bureaux ou encore des équipements d’envergure comme le centre culturel des Quinconces que l’agence vient de livrer au Mans.
Aujourd’hui installée au coeur du 11e arrondissement de Paris, l’agence compte une vingtaine de collaborateurs et des projets partout en France. Eric Babin et Jean-François Renaud enseignent depuis plusieurs années : après Lille, Marseille et Nantes, ils sont actuellement respectivement enseignants à Rouen et Belleville.

Télécharger un descriptif type
Retrouvez nos vidéos sur :
Retrouvez nos photos sur :
Laudescher Industrie fabricant habillage mural